Comment choisir son éleveur?

Comment choisir son éleveur?

Le développement d’une race et sa qualité sont fortement liés au sérieux et au professionnalisme des éleveurs.  Ils ont une responsabilité vis-à-vis la génétique.  L’éleveur doit très bien connaître les standards de conformation de la race ainsi que les maladies héréditaires qui les affligent.  Il choisit les meilleurs reproducteurs et se soucie de l’amélioration du code génétique.

De plus, il doit fournir un environnement stimulant aux chiots nouveaux-nés en les exposant à autant de choses différentes que possible (auto, gazon, manipulations humaines).  Par-dessus tout, il doit offrir une attention individuelle à chacun des chiots.

Le but ultime d’un éleveur devrait être non pas d’arrondir ses fins de mois, mais de produire les meilleurs chiens afin de s’assurer qu’ils deviennent de bons compagnons pour l’homme.  Beaucoup de chiots ne jouissent pas de cette éducation primaire.  Ils sont élevés en trop grand nombre et sont séparés trop tôt de la portée.

Cette situation oblige à mieux savoir si l’éleveur assume avec attention ses responsabilités.  Ses réponses à certaines questions vous assureront de la qualité de ses interventions. Les questions se trouvent sur la page suivante.

Si l’éleveur, par ses réponses précises, a aussi su vous communiquer son amour de sa race et de ses chiens, vous êtes en mesure d’arrêter votre choix.  Il ne faut pas oublier qu’il est plus facile pour un futur propriétaire d’aller acheter un chiot dans une animalerie ou une usine à chiots (fortement déconseillé) que de faire les démarches auprès de personnes aptes à les guider vers différents éleveurs.

Les questions à poser aux éleveurs

Le chenil est-il sous la supervision d’un vétérinaire? 

Si l’éleveur ne connaît pas le nom de l’hôpital et du vétérinaire, il ne doit pas le voir souvent.

Combien y a-t-il de chiennes reproductrices dans l’élevage?

Si la réponse est plus de trois, faite attention ! Ce type d’élevage est souvent plus préoccupé par la quantité de chiots qu’ils vendent que par la qualité des chiots.

L’âge de la ou des femelles reproductrices?

Une femelle de grande race ne peut pas avoir une certification pour les hanches avant l’âge de deux ans. Une chienne ne doit pas être accouplée avant cet âge. De même que pour le mâle.

Les parents du chiot ont-ils été radiographiés pour vérifier qu’ils n’aient pas la dysplasie de la hanche?

N’acceptez aucune excuse! L’éleveur doit vous fournir un certificat de la O.F.A. comme quoi les hanches du mâle et de la femelle sont acceptables. Un certificat par chien est nécessaire.

Combien de portées par année pour chaque femelle?

Une portée par année est suffisante pour une chienne reproductrice. Encore-là, si la chienne est accouplée plus d’une fois par année, l’éleveur est peut-être plus attiré par  la quantité de chiots qu’il peut vendre plutôt que le bien-être de sa chienne.

Est-ce possible de visiter le chenil?

Situation un peu délicate ! Plusieurs bons éleveurs hésitent de faire visiter les lieux à cause du risque de transmission de maladies contagieuses aux chiots.

Où les chiots sont-ils gardés?

Si les chiots sont gardés dans le salon ou la cuisine (une pièce passante) dès leurs naissances, les chances que les chiots soient sociables augmentent. S’ils sont gardés dans un cabanon au fond de la cour, il y a peu de chances que ces chiots soient bien socialisés.

Existe-t-il un programme de socialisation avec les chiots?

Les chiots bénéficient énormément d’une manipulation dès la naissance. Ils doivent voir, entendre et ressentir beaucoup de stimuli différents en bas âge. Plus ils sont manipulés, plus ils ont de chances d’être bien adaptés à la vie et moins ils seront stressés. Aucune tolérance vis-à-vis une non-socialisation de la part de l’éleveur.

Est-ce que l’éleveur fait vérifier le tempérament de chaque chiot?

Très bonne chose à faire. Ceci doit être fait par un étranger non connu par le chiot. Si l’éleveur le fait faire, il devrait avoir un certificat pour chaque chiot à vous présenter. Cette étape est importante car elle vous aidera à savoir si le chiot est dominant, soumis, peureux, etc.

À quel âge les chiots peuvent–ils quitter la portée?

Idéalement, entre six et huit semaines, à moins d’un bon programme de socialisation.

Les chiots sont–ils vaccinés?

Il est préférable qu’ils le soient, mais ce n’est pas dramatique si ce n’est pas le cas. Dans le cas où ils le sont, l’éleveur vous donnera un certificat signé par un vétérinaire. Attention à l’éleveur qui vous dit qu’il donne lui-même le vaccin. Il n’a pas le droit de le faire car la vaccination doit être précédée d’un examen de santé complet par un vétérinaire.

Les chiots ont-ils une garantie?

Une bonne garantie est de deux ans pour les problèmes aux yeux, hanches et autres défauts héréditaires.

L’éleveur exige-t-il un contrat de non-reproduction?

La plupart des éleveurs consciencieux vont vous faire un contrat de non-reproduction.


commentaires sont clos