Les tiques et la maladie de Lyme

Les tiques et la maladie de Lyme

Certaines tiques recensées au Québec peuvent être responsables de la transmission de la maladie de Lyme aux animaux de compagnie et à l’homme. Dans l’environnement, les tiques sont généralement présentes sur les petits rongeurs, les cervidés et les oiseaux, dans les zones boisées ou les hautes herbes. Les tiques peuvent aussi se retrouver accidentellement sur les animaux de compagnie ou sur l’homme. Lorsqu’elle est accrochée à la peau de son hôte, la tique ingère une quantité de sang et peut transmettre par la même occasion la bactérie provoquant la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme cause des symptômes chez à peine 5-10 % des animaux infectés. Les symptômes tels que de la fatigue, de l’anorexie, de la douleur aux articulations (boiterie) et de la fièvre sont variables. Ils peuvent apparaître de 2 à 6 mois suivant la morsure de la tique. Certains cas de maladie de Lyme passeront également inaperçus. Lorsqu’une tique est accrochée à la peau de votre chien, le retrait complet sera effectué en clinique vétérinaire si vous ne désirez pas le faire vous-même. De plus, un test sanguin de dépistage de la maladie de Lyme vous sera proposé quelques semaines (~6 semaines) après le retrait de la tique, afin de déterminer si votre chien a été en contact avec la bactérie.

Chez l’humain, on a documenté en 2008 un premier cas de maladie de Lyme acquis en Montérégie. En 2014, il y a eu 63 cas déclarés à la Santé publique du Québec. La maladie chez l’homme peut causer des manifestations cutanées (érythème migrateur, lésion cible), neurologiques, musculo-squelettiques ou cardiaques.

Les moyens de prévention:

Pour diminuer les risques de transmission de la maladie de Lyme à son animal de compagnie :

  • Utiliser un traitement répulsif contre les tiques. Ce produit topique peut être appliqué mensuellement du printemps à l’automne sur la peau du chien ou sous forme de comprimés croquables.
  • Un vaccin contre la maladie de Lyme existe également. Consulter un médecin vétérinaire pour évaluer si ce vaccin peut être donné à son chien.

Pour diminuer les risques de transmission de la maladie de Lyme à l’homme :

  • Lors des promenades dans les régions boisées, en travaillant au jardin ou les plates-bandes, porter des vêtements longs et des souliers fermés.
  • Utiliser un insectifuge contenant du DEET (N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide).
  • Au retour d’une balade en forêt ou à la fin de vos travaux, procéder à un examen de votre peau afin de détecter des tiques. Ne pas hésiter à demander à une autre personne de vérifier les zones corporelles que l’on ne peut vérifier soi-même (ex: dos).
  • Si une tique est détectée sur la peau, contacter un centre de santé ou Info-santé.
  • Si une tique se trouve sur l’animal, éviter de la manipuler et contacter rapidement un établissement vétérinaire.

 

SITES D’INFORMATIONS GÉNÉRALES :


commentaires sont clos