Les vers intestinaux

Les vers intestinaux

Certains vers intestinaux infestant les chiens et chats peuvent constituer un risque à la santé humaine. Une analyse des selles de votre compagnon effectuée régulièrement permettra de dépister la présence de certains parasites.

Chez les chiots et les chatons, l’incidence des vers intestinaux est plus élevée que chez les adultes. Selon le type de ver présent, la transmission à votre compagnon peut survenir pendant la gestation, l’allaitement, ou simplement via un environnement contaminé. Certains chiots ou chatons peuvent avoir de la diarrhée, une déshydratation, de la douleur abdominale, des ballonnements et des vomissements. D’autres individus ne démontreront aucun symptôme.

Chez l’adulte, environ 10 % des individus sont infestés et démontrent moins de symptômes que les chiots. Ces animaux s’infestent par l’ingestion de selles contaminées, un environnement contaminé ou une proie chassée, elle-même infestée.

Certains parasites sont très résistants à la majorité des désinfectants offerts sur le marché. Ainsi, la meilleure prévention demeure de retirer les selles de l’environnement de votre animal le plus souvent possible. De plus, il est recommandé de donner un bain à un animal parasité afin de diminuer la charge infectieuse sur son pelage.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet de la santé de votre animal, n’hésitez pas à communiquer avec l’Hôpital vétérinaire des Seigneuries au 450 449-7277. Notre équipe se fera un plaisir de vous donner tous les renseignements nécessaires.


commentaires sont clos