Trucs et astuces pour votre nouveau chaton

Trucs et astuces pour votre nouveau chaton

Alimentation

Afin que votre chaton soit en santé et se développe normalement, l’emploi d’une nourriture pour chatons est essentiel. La quantité à donner quotidiennement dépend du poids de votre chaton. Donc, tout au long de sa croissance, vérifiez régulièrement sur la charte (souvent inscrite sur votre sac de nourriture) afin d’ajuster la quantité selon le poids. En donnant une quantité fixe, vous pouvez ainsi mieux contrôler la quantité de nourriture ingérée. Cette dernière doit être répartie en deux ou trois repas que l’on offre au chaton durant la journée. Offrir de la nourriture à volonté n’est pas l’idéal, surtout si votre animal est un petit glouton qui avale le plat en entier dès que vous le déposez! Votre nouveau compagnon doit aussi avoir accès à de l’eau fraîche en tout temps afin de se désaltérer. Le lait est déconseillé car les chats développent souvent une intolérance au lactose qui peut provoquer de la diarrhée. L’emplacement du coin-repas est aussi important; un endroit facile d’accès et loin du remue-ménage est idéal. De plus, évitez de placer les bols près de la litière, car elle peut parfois couper l’appétit!

Propreté

Rendre un chaton propre n’est pas très difficile et ne prend pas beaucoup de temps. Dès que votre chaton entre dans votre demeure, indiquez-lui l’endroit où se trouve la litière et déposez-le à l’intérieur pour qu’il puisse l’explorer. Si votre maison a plusieurs étages, placez une litière par étage ou gardez le chaton au rez-de-chaussée, par exemple, pour lui faciliter la tâche. Plusieurs types de substrats (le gravier, la litière agglomérante, la litière de papier, etc.) et de bacs vous sont offerts, à vous de choisir. Le bac idéal sera une fois et demi la longueur de votre chat (du nez à la base de la queue). Si vous avez plusieurs chats à la maison, le nombre de litières disponibles doit être le même que le nombre d’animaux présents, plus un. Ceci permettra de réduire le risque de malpropreté causée par de la dominance (un chat qui bloque l’accès de la litière à un autre) ou tout simplement par dédain; ils ne veulent pas tous partager leur petit coin! Une bonne hygiène de la litière est aussi très importante pour la rendre attrayante. Tout d’abord, retirez de façon quotidienne les selles et l’urine. Ensuite, le bac doit être vidé complètement au moins une fois aux deux semaines pour le gravier et au moins une fois par mois pour la litière agglomérante. Une fois vide, le bac doit être finalement lavé avec du savon à vaisselle uniquement; n’utilisez pas de désodorisant ni de désinfectant à base d’ammoniac (ex. eau de javel) car l’ammoniac rehausse l’odeur d’urine pour les animaux. Dernier point important, placez la litière dans un endroit calme et facilement accessible pour que votre chaton puisse avoir un peu d’intimité.

Environnement

trucs-chaton-jeuMalgré la croyance populaire, manger et dormir ne sont pas les seules activités quotidiennes de la gent féline! En effet, le temps alloué aux activités d’un chat se divise ainsi : 40 % pour dormir, 22 % pour se reposer, 14 % à chasser, 15 % à se toiletter, 2 % pour manger et 3 % pour se promener. Si par exemple, un chat ne chasse pas, le temps consacré au toilettage augmentera de 14 %. Si votre chaton devient un chat d’intérieur, il sera donc important de lui offrir un environnement stimulant afin qu’il puisse savoir quoi faire de ses quatre pattes!

  • Lui offrir un espace tridimensionnel : La plupart des chats aiment se reposer sur une surface élevée et se cacher. Un « condo » pour chat, une tente ou même des tunnels peuvent être ajoutés à votre demeure pour répondre à ce besoin.
  • Chasse au trésor : Le coin des repas doit toujours rester au même endroit. Par contre, vous pouvez cacher une partie de la portion de nourriture quotidienne dans différents coins de votre maison. Ainsi, le chat fait une promenade et part à la chasse ! Vous pouvez augmenter la motivation de votre animal en mettant, à certains endroits, un petit extra (gâterie) et en changeant régulièrement les cachettes !
  • Stimulation olfactive et tactile : Différents jouets sont aussi importants dans la vie d’un chat : offrez-lui plusieurs objets de différentes formes et différentes textures. Vous pouvez aussi vous procurez des jouets faits avec de l’herbe à chat qui provoque chez certains une réaction assez spectaculaire ! Pour ce qui est de la stimulation tactile, un poteau pour faire les griffes est idéal. Ce dernier peut être recouvert de tapis, de corde ou, tout simplement, être une bûche de bois.

Soins vétérinaires

santeSi vous ne prévoyez pas faire reproduire votre chaton, la stérilisation est de mise autant pour des raisons médicales (réduction importante du risque de tumeurs mammaires, testiculaires…) que pour des raisons comportementales (marquage, fuite, vocalisation…). Cette chirurgie se fait vers l’âge de 5 à 6 mois. Dans le cas du dégriffage, il est préférable de le faire le plus tôt possible, par exemple à partir de l’âge de quatre mois, afin que la guérison soit plus rapide. Toutefois, nous encourageons fortement des alternatives au dégriffage. Pour ce qui est de la protection contre les virus, un premier vaccin sera donné à l’âge de deux mois. Un rappel sera effectué un mois plus tard afin d’assurer une bonne protection. Dans certains cas, une troisième dose sera nécessaire. Par la suite, les vaccins seront donnés une fois par an ou aux trois ans selon le type de vaccin et le mode de vie de votre chat. Un vermifuge sera prescrit à votre chaton jusqu’à l’âge de six mois.


commentaires sont clos