Un chien de « race pure », ça veut dire quoi exactement?

Un chien de « race pure », ça veut dire quoi exactement?

À en juger par le nombre d’appels que nous recevons concernant cette question, il nous apparaît important de vous faire part de certaines précisions qui aideront tant les vendeurs que les acheteurs.

Au Canada, la définition d’un animal de race pure se retrouve à l’intérieur de la Loi sur la généalogie. Cette loi le définit comme suit :

Animal de race pure : L’animal d’une race particulière qui est reconnu comme étant de race pure aux termes des règlements administratifs de l’association autorisée à enregistrer les animaux de cette race.

L’association la plus importante au Canada, autorisée à enregistrer certaines races distinctes de chiens de race pure, est le Club Canin Canadien (CCC). Cette association définit chien « de race pure » de la façon suivante dans ses Règlements Administratifs :

Chien de race pure : Chien enregistré ou admissible à l’enregistrement auprès du Club Canin Canadien.

Voici quelques règles que doivent considérer les acheteurs et les vendeurs :

  • Un chien dit de race pure sans papier d’enregistrement ou non éligible à l’enregistrement dans les six mois suivant la vente n’est pas et ne pourra jamais être un chien de race pure;
  • Utiliser le qualificatif de « race pure » pour un chien sans papier d’enregistrement est illégal;
  • Un chien de race pure né au Canada doit, pour être enregistré ou enregistrable au Club Canin Canadien, être muni d’une forme d’identification permanente avant que le chien ne quitte les locaux de l’éleveur. Si une personne veut vous vendre un chien de race pure et que l’animal en question ne possède pas un tatouage ou une micropuce, ce chien n’est pas et ne sera jamais un chien de race pure.

Si vous êtes un commerçant intéressé à offrir des chiens de race pure à votre clientèle, PIJAC Canada vous recommande de prendre les précautions suivantes :

  • Assurez-vous de bien identifier le chien de race pure qui vous intéresse afin de confirmer son identification permanente. Une identification permanente peut être sous forme d’un tatouage enregistré au CCC ou d’un transpondeur (micropuce électronique);
  • Assurez-vous que les numéros apparaissant sur le tatouage ou la micropuce soient identiques aux numéros apparaissant sur le papier d’enregistrement ou la documentation écrite qui doit accompagner le chien qui vous intéresse.

Si le chien qui vous intéresse n’est pas muni d’une de ces deux formes d’identification permanente, il n’est pas et ne pourra jamais être un chien de race pure. On nous rapporte souvent la phrase suivante : « C’est un chien de race mais sans papier ». Cette affirmation est fausse et la personne qui en fait mention pose un geste illégal.

Assurez-vous que vos documents reflètent le statut légal de l’animal que vous vendez. Indiquez clairement sur votre contrat de vente si le chien en question est de race pure ou s’il n’est pas de race pure et conséquemment si le chien en question est enregistré (enregistrable) ou s’il ne l’est pas. Prenez le temps de lire le contrat avec votre client.

Peu importe si à votre avis le chien ressemble à un chien de race pure, il n’est pas et ne sera jamais un chien de race à moins qu’il ne soit enregistré et que les papiers adéquats l’accompagnent. PIJAC Canada vous conseille d’expliquer clairement cette situation à votre clientèle et de faire en sorte que toute cette information soit incluse dans la documentation écrite remise à vos clients. Voilà qui, espérons-le, viendra clarifier la situation et vous permettra de maintenir une bonne relation entre vous et vos clients.

N.B. Les informations qui apparaissent dans cet article sont tirées du document publié par le Club Canin Canadien intitulé : « Directives destinées aux animaleries Canadiennes. L’achat, la vente et l’enregistrement des chiens de race pure ». Ce document est disponible en français et en anglais par l’entremise du bureau de PIJAC.


commentaires sont clos