Votre chien souffre d’arthrose ou autres problèmes articulaires?

Votre chien souffre d’arthrose ou autres problèmes articulaires?

Plasma Riche en Plaquettes (PRP) : un traitement innovateur en médecine régénérative

Prendre rendez-vous : 450-449-7277

Qu’est-ce que le PRP : Plasma Riche en Plaquettes

Il s’agit d’une approche thérapeutique utilisée pour réduire les effets néfastes de l’arthrose et autres atteintes articulaires (chirurgie, déchirure ligamentaire, fracture, etc.) qui risquent de prédisposer à de l’arthrose. Elle est actuellement disponible chez le chien, le cheval et l’humain. Des essais cliniques sont actuellement en cours, afin de développer son usage chez les félins.

Cette technique est généralement combinée à d’autres traitements dans un objectif d’approche multimodale : chirurgie, médication analgésique, suppléments articulaires, acupuncture, ostéopathie, laser thérapeutique, physiothérapie, etc.

Il est important d’obtenir un diagnostic précis (radiographies, arthroscopie, échographie), afin de cibler la ou les articulations qui bénéficieront le plus du PRP.

Technique du PRP

La technique du PRP consiste à prélever une quantité de sang suffisante chez le patient. Le sang ainsi prélever est ensuite soumis à une technique précise de centrifugation et de filtration qui permet de concentrer les plaquettes sanguines dans le plasma, tout en diminuant de façon significative la quantité des autres cellules sanguines (globules rouges et blancs). Le plasma ainsi obtenu constitue le PRP (Plasma Riche en Plaquettes) qui sera par la suite injecté dans la ou les articulations ciblées pour le traitement.

L’injection intra-articulaire représente une approche délicate requérant une grande précision. Afin d’assurer le confort du patient tout au long de l’intervention et éviter les mouvements brusques, celui-ci est mis sous anesthésie.

Propriétés du PRP

Cette concentration de plaquettes renferme une grande quantité de protéines bioactives et divers facteurs de croissance qui :

– initient et accélèrent la cicatrisation et la régénérescence des tendons, des ligaments

et du cartilage;

– réduisent les médiateurs de l’inflammation favorisant l’ostéo-arthrose;

– réduisent la douleur;

– améliore la fonction articulaire.

Bref, le PRP améliore l’apport, la prolifération et la différenciation des cellules impliquées dans la guérison et la régénérescence des tissus.

Protocole usuel et suivi

Typiquement, un patient nécessitera d’une à trois injections espacées d’une à deux semaines. Le protocole dépendra notamment de la sévérité de la condition du patient ainsi que sa réponse au traitement. Un traitement d’appoint sera généralement nécessaire 9-12 mois plus tard.

Occasionnellement, le patient pourrait démontrer un inconfort plus marqué pour 24 à 72 heures, mais cette condition se résorbera d’elle-même.

L’utilisation d’anti-inflammatoires ou de glace (pour une période de 2 semaines) n’est pas recommandée, afin de ne pas nuire à l’action des protéines bioactives et des facteurs de croissance libérés par les plaquettes injectées dans l’articulation. Néanmoins, certains types d’analgésiques pourraient être utilisés, si nécessaire.

L’exercice sera restreint pour une période de deux semaines (pas de course, de sauts ni de jeux) avec un retour très graduel à l’activité. La marche en laisse de courte durée est permise. Des massages légers ainsi que des mouvements passifs et contrôlés de l’articulation sont permis, afin de maintenir la mobilité articulaire.

N’hésitez pas à nous contacter afin d’obtenir de plus amples informations au sujet de cette approche novatrice!


commentaires sont clos