Les tiques et la maladie de Lyme

Les tiques et la maladie de Lyme

Au Québec, il existe 12 espèces de tiques différentes. La tique responsable de la transmission de la maladie de Lyme est Ixodes scapularis (tique à pattes noires ou tique du chevreuil). En effet, lorsque cette tique est infectée par la bactérie Borrelia burgdorferi, elle peut transmettre la maladie de Lyme.

Les tiques sont actives lorsque la température extérieure dépasse 4°C, donc du début du printemps jusqu’à la fin de

l’automne et parfois même en hiver s’il n’y a pas beaucoup de neige. On la retrouve fréquemment dans les herbes hautes, les boisés ou sous les feuilles mortes. Avant de se nourrir, la tique peut mesurer entre 1mm (nymphe) à 3mm (adulte), ce qui peut rendre leur détection difficile chez nos animaux poilus. Lorsque la tique s’accroche à l’animal pour se nourrir de sang, elle peut tripler de volume. Une tique infectée doit être accrochée à son hôte pendant 36-48h pour pouvoir transmettre la maladie de Lyme. Seulement 5-10% des chiens infectés développeront des signes de maladie dans une période allant de 2 à 5 mois post-infection.

Il est important de retenir que la maladie ne se propage pas d’un animal infecté à l’humain. Cependant, si une tique porteuse de la maladie de Lyme est retrouvée sur un animal, il est probable que son propriétaire ait aussi visité les mêmes endroits possiblement infectés.

Signes cliniques ou symptômes chez les chiens

· Forme arthritique: c’est la forme classique de la maladie qui cause de la boiterie, de la fièvre et de l’abattement.

· Forme rénale: quoique moins fréquente, cette forme se manifeste par une atteinte des reins dont les symptômes varient grandement selon la sévérité de la maladie.

· Formes neurologique et cardiaque: très rares et peu documentées

Dépistage pour la maladie de Lyme pour les chiens :

· SNAP test (sérologie): c’est le test de choix qui est effectué en clinique et qui permet de savoir rapidement si votre animal a été en contact avec une tique porteuse de la maladie de Lyme. Un test SNAP positif n’indique pas qu’un animal est malade ou sera malade éventuellement, il nous indique simplement que l’animal a été exposé à la bactérie et que le système immunitaire a répondu. Si le SNAP test s’avère positif, nous recommanderons alors un test urinaire qui mesure les protéines afin de savoir si votre animal est atteint de la forme rénale D’autres tests sanguins pourraient aussi être suggérés (bilan général, test sérologique complémentaire, etc.)

Quand est-ce qu’on doit tester notre chien?

· Lors de son examen de routine dans une région endémique

· Lorsqu’il a voyagé dans une zone à risque

· S’il est malade et présente de la boiterie et de la fièvre

· Si on a trouvé une tique sur notre chien. Le test doit alors être effectué 6-7 semaines plus tard

Analyser ou non les tiques?

Puisque la Montérégie et l’Estrie sont reconnues comme des zones endémiques donc que la présence de la maladie de Lyme y est confirmée (la tique à pattes noires se répand graduellement vers le nord du Québec), il n’est plus recommandé d’analyser systématiquement les tiques qui sont retirées d’un animal. De plus, cette analyse ne permettra aucunement de savoir si la tique aura eu le temps de transmettre la bactérie à notre compagnon. Les tests sérologiques sont donc plus utiles pour le suivi d’une possible contamination.

Traitements :

En présence d’un test positif et de signes cliniques compatibles avec la maladie de Lyme, un traitement antibiotique de 4 semaines sera entrepris.

Si la forme rénale est présente, des tests et des traitements plus élaborés seront proposés.

Prévention et contrôle des tiques:

Après une promenade, il est important de vérifier le pelage de notre animal et de retirer les tiques dès que possible. Étant donné que les tiques ne sont pas toujours faciles à voir chez nos animaux poilus, plusieurs produits sont maintenant disponibles afin d’offrir une meilleure protection.

– Pour nos chiens:

Plusieurs produits sont disponibles sous forme de comprimé ou de liquide à appliquer sur la peau. Ces

préventifs ont la capacité de tuer la tique au contact ou en quelques heures. Selon les habitudes de vie de votre animal et de vos besoins, on saura vous recommander le meilleur produit.

Un vaccin contre la maladie de Lyme est également disponible. Le vaccin n’empêche pas les tiques de s’attacher sur les chiens. Actuellement, l’utilisation de la vaccination ne fait pas consensus auprès des experts vétérinaires.

– Pour nos chats:

Même si nos félins semblent être plus résistants à la maladie de Lyme, ils peuvent aussi être piqués par des tiques. Il existe des produits sous forme de liquide à appliquer sur la peau à chaque mois ou aux deux mois. Nous pourrons vous recommander celui qui est le mieux approprié pour votre chat.

Si vous détectez une tique sur votre animal ou si vous désirez avoir plus d’informations concernant les tiques et la maladie de Lyme, n’hésitez pas à communiquer avec nous au 450-449-7277

SITES D’INFORMATIONS GÉNÉRALES : * Gouvernement du Canada : http://canadiensensante.gc.ca/diseases-conditions-maladies-affections/disease-maladie/lyme/index-fra.php * Gouvernement du Québec: http://gouv.qc.ca/problemes-de-sante/maladie-de-lyme/ * MAPAQ :http://mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/santeanimale/maladies/transmissibleshumain/Pages/MaladieLyme.aspx

(mise à jour mai 2020)

Bien retirer une tique, visionner notre vidéo sur notre page Facebook.


commentaires sont clos